0

Ouvrir un restaurant de bord de mer, mode d’emploi

En bord de mer, les gens ne viennent pas seulement pour bronzer et se baigner : beaucoup sont également motivés par les saveurs des fruits de mer et autres poissons qu’ils pourront commander dans les différents snacks et restaurants. Vous voulez faire une bonne affaire et ouvrir votre propre établissement ? Découvrez quelques astuces pour commencer votre activité dans les meilleures conditions !

Le respect des normes

Les démarches administratives et légales font partie des points les plus importants lors de l’ouverture d’un restaurant de bord de mer. En effet, il existe des réglementations auxquelles les restaurateurs doivent se plier et il est nécessaire d’en prendre compte dès les prémices du projet.

Le permis d’exploitation est un document nécessaire à tout restaurateur qui veut pouvoir servir des boissons alcoolisées à sa clientèle dans son établissement. Pour l’obtenir, il faut suivre une formation payante d’une durée de deux jours et demi ou d’une journée de remise à niveau pour le restaurateur qui a dix ans d’exploitation de licence. La formation vise à permettre au restaurateur de connaître ses droits et obligations et à le sensibiliser au sujet des enjeux de la santé publique attachés au restaurant. Elle permet d’obtenir un permis d’exploitation d’une validité de dix ans. Vous retrouverez tous les détails sur le site Permis-de-exploitation.com.

restaurant de bord de mer

En outre, il y a la méthode HACCP qui est particulièrement importante pour les restaurants de bord de mer vu les risques sanitaires et hygiéniques concernant les fruits de mer et autres produits alimentaires sensibles. En effet, ce type d’établissement doit redoubler de prudence quant à l’hygiène et la méthode HACCP (qui est plus précisément une norme) permet l’identification, l’évaluation et maîtrise des dangers significatifs vis-à-vis de la sécurité alimentaire et sanitaire.

Montez un business plan solide

Avant même de penser aux différentes démarches administratives, il faut établir un business plan. Il s’agit d’un document détaillant le projet du restaurant de bord de mer, les dépenses prévues, les capacités financières, bref, tout ce qui touche de près ou de loin à l’entreprise. Le business plan est la base même du projet et permet de convaincre les investisseurs de sa viabilité, ce qui les poussera à investir.

Choisissez judicieusement l’emplacement

L’emplacement du restaurant de bord de mer est crucial et doit prendre en compte les différentes contraintes, notamment climatiques. Il faut éviter les implantations qui risquent d’être touchées par les inondations ou encore qui sont dans une zone où d’importantes constructions risquent d’obstruer la vue. Un restaurant de bord de mer perd un peu de son intérêt si un immeuble vient gêner la vue de la clientèle. Afin d’éviter ce cas de figure, il faut recourir aux services d’un expert concernant le bail commercial définissant les conditions d’exploitation. L’état du local ainsi que le respect des différentes normes sont aussi d’importants points de vigilance.

La zone de chalandise doit être facilement accessible par la clientèle et située idéalement dans une zone en développement. Le restaurant de bord de mer doit se trouver dans un quartier avec un flux de passagers important afin de s’assurer d’avoir une clientèle régulière.

Vivre en Charentes

La rédaction Vivre en Charentes.

Votre avis nous intéresse, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.