0

En mai, laissez l’herbe pousser, c’est bon pour les abeilles 🐝 , mais pas que…

Le fait de ne pas tondre en mai se traduit par une augmentation des fleurs et du nectar tout l’été pour les pollinisateurs en difficulté. Une organisation de protection de la faune nous demande de laisser de côté les tondeuses à gazon jusqu’en juin.

🐝🐝🐝

Les pluies d’avril apportent les fleurs de mai, et si vous aimez la nourriture, vous devriez laisser ces fleurs tranquilles. Le fait de ne pas tondre en mai se traduit par une plus grande diversité et un plus grand nombre de fleurs tout au long de l’été, affirme une organisation britannique de protection de la nature appelée Plantlife.

L’organisation a mené une expérience l’année dernière dans laquelle des centaines de propriétaires ont accepté de ne pas tondre leur pelouse avant le mois de juin. Les pelouses des participants ont produit une plus grande variété d’espèces de fleurs et suffisamment de nectar pour nourrir dix fois plus d’abeilles que les pelouses normales. Plus l’herbe pousse longtemps, plus la diversité des espèces de fleurs est grande, a déclaré Plantlife.

C’est pourquoi l’organisation recommande de ne tondre qu’une fois par mois au maximum pendant tout l’été. Si vous ne pouvez pas attendre aussi longtemps – peut-être voulez-vous un endroit pour bronzer ou pour que les enfants puissent jouer – tondez par sections ou par morceaux. Faites un motif sympa si vous le souhaitez. Plantlife suggère une coupe iroquoise ! Laissez juste beaucoup de longues parcelles pour les pollinisateurs.

Trevor Dines, botaniste chez Plantlife, explique pourquoi les pelouses plus longues engendrent plus de diversité : « Nous avons découvert que des plantes comme la marguerite, le trèfle blanc et le lotier corniculé sont parfaitement adaptées à la culture sur des pelouses plus courtes. Ces plantes à herbe courte et à « tondeuse » restent basses, avec des tiges bien à l’écart des lames de la tondeuse, mais produisent continuellement un grand nombre de fleurs toutes les semaines. Si ces fleurs sont coupées par la tondeuse, cela stimule les plantes à produire encore plus de fleurs, ce qui augmente la production de nectar ».

« En revanche, les espèces à herbes hautes comme la marguerite blanche, le trèfle rouge, la knautie des champs et la centaurée tachetée poussent droite et mettent plus de temps à atteindre la taille de floraison. Elles ne supportent pas d’être coupées régulièrement et ne fleurissent donc que dans l’herbe qui n’a pas été tondue depuis plusieurs mois ou plus. Nos résultats montrent que ces zones d’herbe longue non fauchée abritent une plus grande variété d’espèces de fleurs sauvages, complétant ainsi la gamme plus étroite que l’on trouve dans les zones d’herbe courte ».

Si vos voisins se plaignent, expliquez-leur que vous faites cela pour les abeilles et la biodiversité. Mais très vite, cela deviendra la bonne chose à faire. Le phénomène prend déjà de l’ampleur : certaines villes dans le monde proposent même de payer les citoyens pour qu’ils ne tondent pas !

Alors allez-vous laissez la tondeuse tranquille en mai ? Dites-le nous en commentaire.

Vivre en Charentes

La rédaction Vivre en Charentes.

Votre avis nous intéresse, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.