Préparez votre potager d’Automne & d’hiver

Ce n’est pas parce-que l’hiver approche que c’est la fin de votre potager. En effet, il est temps de planter poireaux, oignons choux ou radis etc … nous allons vous donner quelques conseils pour biens réussite votre potager d’hiver et bien profiter de votre jardin même en hiver.

Quels sont les légumes les plus faciles et les plus rapides à faire pousser en automne ?

Les légumes suivants poussent rapidement et peuvent se récolter feuille à feuille, à n’importe quelle taille :

  • Chou frisé,
  • Épinard,
  • Laitue,
  • Chicorée,
  • Roquette,
  • Cerfeuil,
  • Navet,
  • Betterave

Il vaut mieux cueillir les feuilles extérieures et laisser la partie centrale qui va continuer à pousser jusqu’au premières gelées, et même plus pour les choux et les chicorées.

Voici d’autres légumes qui poussent aussi relativement vite :

  • Chou chinois
  • Radis (21 jours)
  • Chou-rave
  • Persil
  • Chou de Bruxelles
  • Chou-fleur
  • Brocoli

Attention aux altises, ces petites puces qui perforent les feuilles des légumes de la famille des choux de petits trous. CONSEIL : mettre un voile de forçage pour limiter les dégâts.

4 avantages que nous offre l’automne au potager :

  • Moins d’insectes ravageurs,
  • Moins d’herbes indésirables,
  • Fini les risques de canicule,
  • Arrosage aidé par la pluie.

Comment faire de la place pour ces nouveaux légumes ?

Vous pouvez réutiliser les planches qui se sont libérées après la récolte, comme les pommes de terre, les oignons, les haricots, une courgette malade…

Si vous avez besoin de faire de la place alors que votre potager regorge de tomates, de poivrons ou d’aubergines en pleine production, vous allez vous trouver face à un dilemme : arracher des plants ou bien tirer un trait sur les semis de fin d’été !

Dans ce cas, éliminez sans hésiter les plants de tomates les plus chétifs, les plants de courgettes qui produisent peu. Sans remords (si, un peu quand même, mais bon).

Comment préparer la terre :

  • Pour assurer le succès, il ne faut pas bâcler la préparation du sol.
  • Tout d’abord, arracher les restes de la culture précédente et enlever le paillis qui reste.
  • Puis à l’aide d’une fourche-bêche ou d’une grelinette, décompacter et aérer la terre

Pour finir, briser les mottes restantes au croc et passer un coup de râteau. Chez moi, la terre est argileuse et forme des mottes très dures quand elles sont sèches. Comme il ne pleut en général jamais à ce moment de l’année, j’arrose copieusement la terre à plusieurs reprises, ce qui va ramollir les mottes.

Si vous avez déjà mis du compost au printemps, ce n’est pas la peine d’en rajouter.

Comment semer en fin d’été ?

Commencez par tracer un sillon d’un ou deux centimètres de profondeur (moins pour les salades). Après avoir semé les graines, rebouchez le sillon avec du compost de plate-forme (qui a l’avantage d’être très mûr, ce qui n’entrave pas la germination). Du terreau conviendrait aussi.

Comme il faut encore assez chaud l’après-midi, couvrez avec du carton pour garder la fraîcheur au sol pendant quelques jours jusqu’à la germination

Pour éviter les limaces, préférez semer les salades dans des caissettes alvéolées. Les limaces sont toujours très actives en ce moment ! Pour éviter perdre tout votre travail, utilisez à des granulés de phosphate ferrique bio.

Et vous ? Qu’avez-vous prévu de mettre dans votre potager cet automne ? Dites-le nous en commentaire ci-dessous.

Vous aimez cet article ?
Inscrivez-vous à la newsletter des 2 Charentes. Nous ne communiquerons jamais votre adresse email !

Vous aimerez aussi...