2

Chenilles Processionnaires : retour plus tôt que prévu 😱

ça ne vous a pas échappé, cet hiver est plutôt doux…. Eh bien devinez quoi ?! ça n’a pas échappé non aux chenilles processionnaires non plus malheureusement. Les suspectes ont été aperçues dans le parc François Premier à Cognac au beau milieu d’un chemin comme l’indique Florence dans son post Facebook :

Les chenilles processionnaires, qu’est-ce que c’est ?

Les chenilles processionnaires sont des insectes possédant des poils microscopiques en forme de harpon, très urticants. Ce sont ces poils qui, dispersés par le vent ou par l’homme (tonte de la pelouse, en essayant de détruire une procession…) peuvent provoquer des réactions cutanées, telles que des boutons, démangeaisons… aussi bien chez les personnes que les animaux.

Nid de chenille processionnaire

Les précautions à prendre ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’un nid de chenilles processionnaires contient généralement une grande quantité de poils urticants c’est pourquoi leurs nids peuvent rester urticants pendant plusieurs années s’ils sont préservés de l’humidité.


Méfiance donc, ne prenez pas de risques inutiles et dangereux, et contactez directement un professionnel agréé qui saura vous proposer la solution la plus adaptée à votre situation. Ces derniers possèdent les équipements nécessaires pour se protéger et sont à même de pulvériser l’insecticide sur de grandes hauteurs. Plusieurs traitements sont disponibles. Cependant vous pouvez également vous équipez de pièges à chenilles processionnaires pour éviter de faire appel à un professionnel.

J’ai été touché par une chenille processionnaire, que faire ?

Les poils urticants des chenilles processionnaires se fixent sur les cheveux et les vêtements, voici les précautions à adopter en cas de contact :

  • Avec la peau, prendre une douche tiède, en se lavant abondamment à l’eau et au savon, et les cheveux au shampoing.
  • Avec les yeux, rincer-les abondamment, prendre rendez-vous de préférence chez un ophtalmologue.
  • Se servir éventuellement de papier collant pour décrocher les poils urticants de la peau, un peu à la manière d’une épilation. Brosser soigneusement les cheveux si nécessaire.
  • Ôter tous les vêtements avec des gants, les laver à la plus haute température possible (>60°C) et faire sécher au séchoir si possible.
  • En cas d’ingestion, diluer la quantité de poils ingérés en buvant un grand verre d’eau.
  • Les antihistaminiques peuvent soulager les démangeaisons, pour tout autre symptôme et en cas de problème, il est recommandé de consulter son médecin traitant.

Mon animal a été en contact avec une ou des chenille processionnaires, que faire ?

Le temps est compté ! Il faut immédiatement emmener votre animal chez le vétérinaire car il s’agit d’une urgence vitale !

Seul un vétérinaire pourra réaliser le nettoyage approprié de la zone affectée par la chenille processionnaire. Ne vous risquez pas à le faire vous-même sans protection : Les poils restent actifs et vous pourriez être piqué.

Les traitements contre les chenille processionnaires

La lutte mécanique, l’échenillage et brulage des nids :

Il est indispensable de retirer les nids des arbres afin de limiter les effets dues aux poils urticants qui se trouvent dans les nids.

Si l’enlèvement mécanique est réalisé avant les processions pour le pin ou la nymphose pour le chêne, cela permettra d’éviter les processions et de réguler les populations.

Ces techniques étant particulièrement délicates, nous vous invitons à contacter un professionnel qui disposera de l’équipement pour les mettre en œuvre en toute sécurité.

L’écopiège pour les chenilles processionnaires, les pièges à phéromones pour les papillons

L’écopiège et le piège à phéromone sont des méthodes de luttes respectueuses de l’environnement de plus en plus utilisées par les municipalités, les collectivités et les particuliers pour le traitement et l’éradication de la chenille processionnaire du pin et du chene.

  • Le piège à phéromone va permettre la capture des papillons mâles qui est le stade “adulte” de la chenille, réduisant ainsi la reproduction donc le nombre des futures chenilles.
  • L’écopiege quant à lui, va permettre la capture et la destruction des chenilles processionnaires du pin, grâce à une collerette fixée sur le tronc de l’arbre.

Equipez-vous en pièges pour chenilles processionnaires :

Vous aimez cet article ?
Inscrivez-vous à la newsletter des 2 Charentes. Nous ne communiquerons jamais votre adresse email !

Vivre en Charentes

La rédaction Vivre en Charentes.

2 commentaires

  1. J’en avais dans mon jardin tous les an, c’été un enfer de ne pas pouvoir faire sortir mon chien. Les pièges a chenille ont régler le problème. Bon c’est pas donné, mais franchement c’est un bon investissemen

  2. Il faut faire très attention. Mon chien a failli mourir a cause de ces sales bêtes. C’est vraiment très dangereux pour les animaux. Si vous êtes dans un zone a risque, il faut acheter des pièges !

Votre avis nous intéresse, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.