0

L'Art Roman en Angoumois, 7 édifices à découvrir en Charente

La Province d’Angoumois est une des régions françaises où l’Art Roman s’est le mieux épanoui en continuité avec la Saintonge, le Poitou et le Limousin.

Cette région compte plus de 300 églises d’origine Romane réparties sur son territoire, la plupart sont maintenant restaurées et entretenues. Elles sont une composante importante du tourisme culturel qui se développe dans le département de la Charente.

Nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir 7 édifices remarquables et emblématiques de l’Art Roman en Angoumois.

1 La Cathédrale Saint Pierre d’Angoulême

Trois édifices ont précédé la cathédrale actuelle. Le premier dès le IVème siècle et détruit par les invasions barbares du Vème siècle. Le second à l’époque du roi Franc Clovis, il est détruit par un incendie en 981. Un troisième est construit autour de l’An Mil.

Ce dernier édifice est reconstruit par l’évêque Gérard de Blay à partir de 1110. L’église était très avancée en 1128 quand elle a été consacrée puis achevée autour de 1160. Des chapelles y ont été ajoutées au XIIIème siècle.


2 L’Abbaye de Saint Amant de Boixe

Saint Amant de Boixe se situe à une vingtaine de kilomètres au Nord d’Angoulême.

Au VIIème siècle, un ermite, Amant, vient s’installer dans une vaste forêt. Il y meurt vers 680 entouré de diciples qui élèvent un sanctuaire sur sa sépulture. Un pélerinage sur celle-ci se développe et bientôt un monastère y est édifié.

Il est transféré à Saint Amant de Boixe un peu avant l’An Mil, au début du XIIème siècle le corps de Saint Amant est redécouvert et amené dans ce nouveau monastère.

Le monastère devient une abbaye qui prend plus d’importance et elle reçoit de nombreux dons. Grace à ceux-ci l’édifice est reconstruit à partir du début du XIIème siècle. Il est édifié sur le flanc d’une colline et il est de style Roman.


3 L’Eglise Saint Cybard de Plassac

Plassac-Rouffiac est un village du département de la Charente qui se situe à six kilomètres au Sud-Ouest de Mouthiers sur Boeme. Il est sur le tracé de l’ancienne voie Romaine qui allait de Mediolanum (Saintes) à Vesuna (Périgueux) et Lugdunum (Lyon). Elle était aussi sur un chemin du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle.

L’église Saint Cybard de Plassac se situe en haut d’une colline dominant les environs. Elle a été construite au milieu du XIIIème siècle en style Roman et restaurée à la fin du XIXème siècle.


4 L’Eglise Saint Pierre aux Liens de Châteauneuf sur Charente

A l’origine, cette église faisait partie d’un ancien Prieuré de l’Abbaye de Bassac située à une dizaine de kilomètres vers le Nord-Ouest.

La première église construite sur ce site était antérieure à l’An Mil, l’édifice actuel est du milieu du XIIème siècle, il est principalement de style Roman.

Il a souffert au moment de la Guerre de Cent Ans dans la seconde partie du XIVème siècle.

L’église a été reprise au XVème siècle, toute la partie Nord-Est a été refaite, ce qui est bien visible sur la photo du côté Nord au-dessus: la partie à droite comporte des arcades romanes, le clocher et la partie à droite est de style Gothique.

Elle est à nouveau endommagée au moment des Guerres de Religion. La façade a été restaurée dans la seconde partie du XIXème siècle.


5 L’Eglise Saint Denis de Montmoreau-Saint Cybard

Cette église se situe dans la petite ville de Montmoreau-Saint Cybard qui est à un peu plus de 30 kilomètres au Sud d’Angoulême et à une quinzaine au Nord de Chalais.

Au Moyen-Age cette église faisait partie d’un Prieuré qui dépendait de l’Abbaye de Nanteuil, elle accueillait les pèlerins en route vers Saint Jacques de Compostelle.

Elle a été construite à la fin du XIIème siècle, endommagée en 1562, au début des Guerres de Religion et mal réparée. Au milieu du XIXème siècle le clocher a été refait et la façade, le bras Nord du transept et les voûtes ont été restaurés.


6 L’Eglise Saint Jacques d’Aubeterre sur Dronne  

L’origine de cette collégiale remonte à la fin du XIème siècle, elle a été très endommagée par les Protestants en 1562, au début des Guerres de religion. Elle se situe dans la partie haute du bourg d’Aubeterre-sur-Dronne.
La partie la plus intéressante est la façade Romane (cf photo ci-contre) qui se développe sur 18 mètres de longueur, elle a été réalisée au milieu du XIIème siècle. Elle comporte de très nombreuses et remarquables sculptures comme le montrent les photos ci-contre et ci-dessous.

Le reste de l’église est une reconstruction du début du XVIIIème siècle.

Cette façade est divisée verticalement en trois parties par des colonnes jumelles et horizontalement par des corniches à modillons.

En bas, le portail central est entouré d’un intrados polylobé et de cinq voussures décorées de motifs géométriques et floraux.

Les arcades latérales sont aveugles en plein cintre avec trois voussures. De nombreux chapiteaux au-dessus des colonnettes du portail et des arcades latérales représentent des formes géométriques, des végétaux, des animaux mais aussi des scènes de combat entre hommes et animaux.


Vous connaissez d’autres édifices d’art roman remarquables en Charente et/ou en Charente-Maritime ? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Vivre en Charentes

La rédaction Vivre en Charentes.

Votre avis nous intéresse, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.