0

2 ans après son départ des USA, le Midnight Moon accoste sur l’Île de Ré

Lors d’une balade sur les plages de l’île de Ré, des promeneurs retrouvent la maquette d’un petit voilier parti de la côte est des Etats-Unis le 6 février 2018. Le caisson étanche du Midnight Moon renfermait des messages d’écoliers américains.

Un projet d’élèves de Melrose School (USA)

Ce projet a été mené par les élèves d’une école de Rhode Island (USA), accompagnés par le CISF (Conanicut Island Sailing Foundation). Ils ont assemblé et préparé leur maquette entre décembre 2017 et janvier 2018. Ce mini-bateau était équipé d’un ensemble de capteurs pour enregistrer la température de l’air et de l’eau.

Le Midnight Moon, avant son lancement en mer. / © jamestownpress.com

Le 6 février 2018, le Midnight Moon a été lancé au large de la ville de Sandwich (Massachusetts – USA) -Vidéo ci-dessous-. A cette occasion, un autre bateau (le Nequasset) a aussi été lancé.

Vidéo du lancement du Midnight Moon

Équipé d’une balise GPS, le trajet du petit bateau Midnight Moon pouvait être suivi à la trace. C’est ainsi que l’équipe du projet a relevé son tracé régulièrement. Ce bateau possède un mat, il mesure 1,45m de long pour 41 centimètres de large et pèse environ 30 kg. L’embarcation a donc traversé l’Atlantique et est arrivée dans le triangle des Açores en novembre. Elle a signalé deux autres positions, puis la batterie a marqué quelques signes de faiblesse. Ses derniers signaux ont été relevés le 10 décembre 2018 et le 10 janvier 2019 au milieu de l’Atlantique.

Retrouvé sur les côtes françaises le 28 novembre 2019

C’est donc près de deux ans après que le petit bateau a été retrouvé par Antoine et Héloïse Sirjean, partis “prendre l’air” sur la plage. L’embarcation s’était échouée sur la plage de Sainte-Marie-de-Ré (Charente-Maritime). La coque du bateau était envahie de coquillages.

Un caisson étanche rempli de documents et cadeaux

Antoine et Héloïse Sirjean ont découvert un caisson étanche à bord du bateau. A l’aide d’une pince, Antoine a retiré les vis. Dans le caisson, Héloïse y a trouvé une enveloppe plastifiée, deux clés USB avec de vidéos présentant où les élèves ayant participé au projet se présentent, mais aussi des dessins d’enfants et 17 bracelets de couleurs. Un message en quatre langues (anglais, français, espagnol, portugais) accompagnait le tout. Voici ce texte en français : “Salut, nous avons fait des bracelets d’amitié pour vous, nous sommes la 4e classe de Madame Martinelli à Melrose School à Jamestown Rhode Island USA, nous espérons qu’ils vous plairont.”

Dès sa découverte, Antoine Sirjean a contacté les élèves américains qui se sont dit très heureux. Ils ont même lancé “Amazing” (incroyable en français).

Les élèves de l’école primaire de Sainte-Marie-de-Ré vont répondre aux américains

Héloïse étant mère de deux enfants, elle évoque cette découverte à l’instituteur de son fils (Thomas). Très intéressé par ce projet, les élèves vont préparer une réponse qu’ils enverront à leurs camarades américains.

La Conanicut Island Sailing Foundation (CISF) a pour objectif de susciter la curiosité des étudiants grâce à un apprentissage par la pratique et de les initier aux écosystèmes marins locaux. Cette fondation a reçu une subvention de 11th Hour Racing pour des programmes en classe, pour l’année scolaire 2017-2018 avec des mini-bateaux (et d’autres projets) dans les écoles publiques de Jamestown, Rhode Island (écoles élémentaires et intermédiaires).

Vivre en Charentes

La rédaction Vivre en Charentes.

Votre avis nous intéresse, laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.